www.Ecole-de-conduite-RS.fr

Chatenois 88170

Controle Technique

Le contrôle technique périodique obligatoire des véhicules a été mis en place le 1er janvier 1992. C'est une mesure préventive destinée à améliorer la sécurité routière par la minoration des accidents dus à la défaillance de certains organes des véhicules. Il porte sur les véhicules de tourisme et utilitaires dont le poids n'excède pas 3,5 tonnes.

Il concerne les véhicules de 4 ans, et doit être renouvelé tous les 2 ans, sauf dans le cadre de la vente du véhicule (contrôle de moins de 6 mois).

Les 116 points de contrôle


Sur les 116 points de contrôle, 66 (en rouge) ont une obligation de réparation. Ils sont donc soumis à une contre-visite. 

 

Identification du véhicule


  • Numéro d'immatriculation : plaque d'immatriculation
  • Numéro du châssis : plaque constructeur - frappe à froid sur le châssis
  • Véhicule : présentation du véhicule (le défaut "accès impossible à des éléments d'identification et/ou de sécurité" entraine une visite complète du véhicule)
  • Divers : énergie moteur - nombre de places assises - plaque de tare - compteur kilométrique


Pollution, niveau sonore


  • Mesures pollution : teneur en CO et valeur du lambda des gaz d'échappement - opacité des fumées d'échappement (moteurs à allumage par compression)
  • Niveau sonore : bruit moteur
  • Eléments d'information : témoin du dispositif de diagnostic embarqué (OBD)


Organes mécaniques


  • Groupe moto-propulseur : moteur - boîte - pont, boîte de transfert - transmission (y compris accouplements)
  • Alimentation : circuit de carburant - réservoir de carburant - carburateur, système d'injection - pompe d'alimentation en carburant - batteries de traction - réservoir de gaz naturel comprimé (GNC)
  • Echappement : collecteur d'échappement - canalisation d'échappement - silencieux d'échappement


Liaisons au sol


  • Mesures : suspension
  • Trains, essieu (y compris ancrages) : ressort, barre de torsion (y compris ancrages) - amortisseur (y compris ancrages) - roulement de roue - demi-train AV (y compris ancrages) - demi-train AP (y compris ancrages) - barre stabilisatrice (y compris ancrages) - circuit de suspension (y compris accumulateurs) - essieu rigide (y compris ancrages)
  • Roues : roues - pneumatique


Direction


  • Mesures : angles, ripage AV
  • Organes de direction : volant de direction - antivol de direction - colonne de direction (y compris accouplements) -crémaillère, boîtier de direction - biellette, timonerie de direction - rotule, articulation de direction - relais de direction
  • Système d'assistance de direction


Freinage


  • Mesures : frein de service - frein de stationnement - frein de secours
  • Circuit hydraulique : réservoir de liquide de frein - maître-cylindre - canalisation de frein - flexible de frein - correcteur, répartiteur de freinage
  • Eléments de commandes : pédale du frein de service - commande du frein de stationnement - câble, tringlerie du frein de stationnement
  • Eléments récepteurs : disque de frein - étrier, cylindre de roue - tambour de frein - plaquette de frein
  • Système d'assistance de freinage
  • Système anti-blocage et/ou de régulation : bloc du système anti-blocage et/ou de régulation
  • Eléments d'information : témoin de mauvais fonctionnement du système de freinage - témoin du niveau de liquide de frein- témoin d'usure de plaquettes de freins - témoin de mauvais fonctionnement du système anti-blocage et/ou de régulation


Visibilité


  • Vitrage : pare-brise - autres vitrages
  • Rétroviseurs : rétroviseur - commande de rétroviseur extérieur
  • Accessoires : essuie-glace AV - lave-glace AV


Eclairage, signalisation


  • Mesures : feu de croisement
  • Eclairage : feu de croisement - feu de route - feu antibrouillard AV - feu additionnel
  • Signalisation : feu de position - feu indicateur de direction (y compris répétiteurs) - signal de détresse - feu stop - troisième feu stop - feu de plaque AR - feu de brouillard AR - feu de recul - feu de gabarit - catadioptre AR - catadioptre latéral (véhicule de plus de 6 mètres) - triangle de présignalisation (en l'absence de feux de détresse)
  • Eléments de commande, d'information : témoin de feux de route - témoin de signal de détresse - témoin de feu de brouillard AR - commande d'éclairage et de signalisation - témoin indicateur de direction


Structure, carrosserie


  • Infrastructure, soubassement : longeron, brancard – traverse – plancher - berceau - passage de roue, pieds montants AV, AR - bas de caisse, pied milieu - infrastructure/soubassement
  • Superstructure, carrosserie : porte latérale - porte AR, hayon - capot - aile - pare-chocs, bouclier - pare-boue, protection sous moteur - caisse fixée sur le châssis - superstructure, carrosserie (sauf ailes et ouvrants)


Equipements


  • Habitacle : siège - ceinture (si obligatoire)
  • Autres équipements : avertisseur sonore - batterie - support de roue de secours - dispositif d'attelage
  • Coussin gonflable
  • Eléments d'information : témoin de mauvais fonctionnement du coussin gonflable

La contre visite technique

Si votre véhicule ne passe pas le contrôle technique, des réparations s’imposent qui doivent être vérifiées lors d’une contre-visite. Tout ce processus est parfaitement maitrisé par DEKRA NORISKO

Une visite technique auto défavorable

Si votre véhicule ne passe pas le contrôle technique. La lettre « S » sera apposée sur le timbre de votre certificat d'immatriculation.
Le procès-verbal de contrôle indique les éléments du véhicule en mauvais état qui doivent faire l'objet d'une réparation obligatoire. Votre véhicule doit être soumis au contrôle technique complémentaire. A cours de cette contre-visite technique, on vérifiera que les réparations ont été correctement effectuées.

Modalités de la contre-visite contrôle technique

La contre-visite du contrôle technique doit être effectuée dans un délai maximum de deux mois après la visite initiale.
Elle ne portera que sur les défauts constatés lors de la première visite technique.
Si le véhicule présente encore les mêmes défauts, il devra repasser une deuxième contre-visite, toujours dans les mêmes délais.
Passé ces délais, ou si le véhicule présente toujours le même défaut, il doit passer à nouveau un contrôle technique complet.
Ces délais imposés ne s’appliquent pas aux véhicules non roulant.