www.Ecole-de-conduite-RS.fr

Chatenois 88170

Entretien

Un véhicule bien entretenu limite les risques de panne, voire d'accident, car il réagit mieux dans une situation difficile.
Par ailleurs, l'entretien régulier, permet de conserver votre patrimoine, puisque la valeur de revente de la voiture sera meilleure. 

LE MOTEUR 

Contrôler fréquemment le niveau d'huile, au moins une fois par semaine. Pour ce faire, la voiture doit être horizontale et le moteur arrêté depuis 1/4 d'heure. Sur la jauge, le niveau d'huile optimum se situe près du maxi mais il ne doit, en aucun cas le dépasser. Pour certains véhicules une légère consommation d'huile est normale. Par contre, une baisse importante annonce une anomalie. La vie du moteur dépend dans une large mesure de la fréquence des vidanges qui sont effectuées. Il faut impérativement suivre les recommandations figurant dans la notice constructeur. En général, la vidange s'effectue tous les 7 500, 10 000 ou 15 000 kilomètres, selon les marques. Le filtre à huile, qui sert à retenir les impuretés, doit être changé à chaque vidange (diesel) ou toutes les deux vidanges. 

LE REFROIDISSEMENT 

Il faut contrôler fréquemment le niveau du liquide de refroidissement, qui doit se situer entre les repères mini et maxi figurant sur le vase d'expansion. Il ne faut pas hésiter à refaire l'appoint, bien entendu lorsque le moteur est froid.
On contrôlera le niveau du liquide de refroidissement directement dans le radiateur si la voiture ne comporte pas de vase d'expansion. Une fois encore, il faut attendre que le moteur soit froid. 

LES DURITES 

Une durite craquelée doit être remplacée sans attendre. 

COURROIE DU VENTILATEUR 

Celle-ci doit être convenablement tendue et ne doit pas être effilochée ou craquelée. 

ECHAPPEMENT ET CARBURATION 

  • Echappement : vérifier que l'échappement est en bon état et que les caoutchoucs de fixation le sont aussi.
  • Le filtre à air : bien qu'il puisse être nettoyé régulièrement, il ne faut pas hésiter à le remplacer en respectant la périodicité prévue par le constructeur.
  • Le carburateur : le réglage du carburateur est un élément important du bon fonctionnement du moteur. Son réglage doit être confié impérativement à un professionnel.
  • Antifigeant pour gazole : si vous conduisez un véhicule équipé d'un moteur diesel, et que la température ambiante descend en-dessous de moins 5 degrés, il est vivement conseillé d'ajouter un produit antifigeant au carburant pour éviter la formation de paraffine qui empêche la circulation du gazole. Il est à noter que, de plus en plus de stations-services, distribuent du gazole "grand froid" qui ne pose aucun problème jusqu'à des températures de moins 17/18 degrés, voir moins 23°.

 

L'ALLUMAGE 

  • Les bougies :il est conseillé de vérifier leur état régulièrement. Elles doivent être impérativement remplacées tous les 20 000 km par des bougies neuves du même type. Si l'on est pas un excellent bricoleur il est conseillé de confier cette opération à un spécialiste.
  • La batterie : il faut vérifier régulièrement le niveau du liquide électrolytique. Il est conseillé le cas échéant de refaire le niveau avec un liquide spécifique. Pour éviter des problèmes de démarrage, il est conseillé de nettoyer de temps à autre les bornes de la batterie.

ECLAIRAGE ET VISIBILITE 

Les feux : il faut contrôler périodiquement leur fonctionnement et plus particulièrement celui des stops. Il ne faut pas hésiter à remplacer une ampoule défectueuse, comme une ampoule dont la luminosité n'est pas parfaite. Il est conseillé par ailleurs, de changer sans tarder les optiques fêlées car l'eau s'infiltre très rapidement et provoque des oxydations préjudiciables. 
Il est recommandé d'avoir toujours à bord une boîte d'ampoules de rechange. 

ESSUIE-GLACES 

Il est conseillé de changer chaque année à l'entrée de l'hiver et, en tout état de cause, dès qu'ils laissent des traces sur le pare-brise. Le niveau de liquide des lave-glaces doit être vérifié régulièrement. Il ne faut pas oublier d'utiliser un liquide évitant le gel en hiver. 

LA SUSPENSION 

Elle doit être vérifiée environ tous les 20 000 km de préférence sur un banc spécial. 

LES FREINS 

Outre la vérification fréquente du niveau qui peut permettre de déceler une usure des freins ou une fuite, il faut faire procéder régulièrement au changement du liquide de frein qui s'altère avec le temps. Cette opération doit impérativement être confiée à un spécialiste. 

LES PNEUS 

Ils ne doivent pas, bien sûr, présenter des coupures ou déchirures. Vérifier particulièrement l'usure de la bande de roulement, celle-ci devant être régulière. Dans le cas contraire, cela conduirait à un problème de géométrie du train concerné, avant ou arrière. 
Sur les pneumatiques, il existe des indicateurs d'usure. Bien que la réglementation tolère une épaisseur de 1.6 mm il est vivement conseillé de remplacer les pneus avant cette limite fatidique. 

LA PRESSION 

Celle-ci doit être vérifiée environ tous les 15 jours. Les corrections et les vérifications doivent être faites lorsque les pneus sont froids. Il ne faut pas hésiter à les surgonfler légèrement (environ 200 g) lorsque la voiture est chargée ou lors d'un trajet long sur autoroute. 

LA CAROSSERIE 

Celle-ci doit être entretenue de manière suivie. Un lavage régulier et approfondi est la meilleure garantie de longévité. 
A cet égard, on ne peut que recommander le lavage par jet sous pression de plus en plus répandu. 
Si vous décelez des impacts de gravillons ou des apparitions de cloques, il faut faire exécuter rapidement un travail de remise en état afin d'éviter que la rouille ne s'installe de manière définitive. 

DES TRUCS TRES SIMPLES 

La qualité des véhicules actuels, liée à un entretien régulier permet aux automobilistes de rouler en toute tranquillité. Néanmoins, il y a des opérations, qui sont très faciles à réaliser et nous vous livrons, ci-dessous, quelques trucs qui vous éviteront des problèmes. 

Froid

Par grand froid, évitez de serrer le frein à main lorsque votre voiture est garée à l'extérieur. 
Nous vous conseillons, en revanche, d'enclencher une vitesse voire de disposer une ou deux cales. Si le froid est très vif, vous avez la possibilité de placer un système de protection pour batterie ! 

Nous vous suggérons également de mettre un morceau de ruban adhésif sur les orifices des serrures. Vous limiterez ainsi les risques de gel de celles-ci.